Le frelon européen : Un insecte favorable à la biodiversité

frelon

Les frelons européens sont souvent perçus comme étant des insectes agressives. Mais il est important de préciser que toutes les espèces ne sont aucunement identiques. Ce type de frelon en particulier est très pacifique car un quelconque risque de piqûres ne survient que si le nid est dérangé. Avec un venin moins toxique, la piqûre de cette espèce est comme celle de l’abeille. Caractéristiques, nourritures ou encore importance pour la planète…Allons tout découvrir sur le frelon européen.

Le frelon européen : Une espèce à part entière ?

Le frelon européen est un insecte qui porte le nom scientifique Vespa crabro, faisant partie de la famille des Vespidés. Il s’agit d’une guêpe qui fait trois fois la taille d’une guêpe classique, avec une reine qui peut atteindre les 35 mm de long. Les membres autres que la reine, ont une taille plus petite, pouvant varier entre 18 et 28 mm de long.

Les caractéristiques physiques des frelons ont tendance à varier en fonction de la zone géographique dans laquelle ils évoluent. Par ailleurs, les couleurs qui dominent au niveau de son aspect sont le rouge, le jaune et le noir. 

Il n’est pas bien difficile de distinguer un frelon des autres insectes. C’est une guêpe grosse et bruyante.

frelon en train de bitumer

Que mangent les frelons européens ?

Le frelon européen est un insecte assez unique. Son régime alimentaire est particulièrement avantageux pour l’environnement autour de lui. La guêpe se nourrit de mouches, de papillons, de chenilles, de sauterelles, de criquets, ainsi que d’autres espèces de guêpes pouvant nuire à tout ce qui pourrait impacter le développement de la flore.

Contrairement à ce que l’on peut croire, l’insecte ne se nourrit que rarement d’abeilles. Les apiculteurs n’ont pas de raison de recourir à un insecticide en présence d’un tel espèce.

C’est d’ailleurs pour pouvoir repérer facilement ses proies que leurs nids se trouvent dans les souches et les nids d’arbres, mais aussi dans les greniers et les cheminées. Un nid de frelon est facilement reconnaissable grâce à sa couverture d’une couleur jaune épaisse.

Ce n’est pas ce que l’on pourrait appeler une structure solide. En effet, le nid est fait avec du bois pourri que l’insecte malaxe.

Le frelon européen : Cycle de vie et colonie

Un cycle de vie court

C’est surtout pendant la saison printanière que les nouvelles reines fécondées, vont partir trouver un endroit, leur permettant de créer une toute nouvelle colonie.

Elles peuvent également squatter un ancien nid pour en faire une nouvelle demeure pour les générations à venir.

Pour un nouveau nid, la construction débutera par des alvéoles, dans lesquelles les œufs seront pondus. Les œufs donneront par la suite naissance à de jeunes nymphes qui deviendront des ouvrières stériles.

Ce sont ces ouvrières qui seront en charge de la réalisation du reste de la construction. A l’arrivée du froid, la colonie périt. Un cycle de vie très court !

Une grande colonie

Une colonie de frelon peut généralement atteindre plus d’une centaine d’insectes. Les œufs pondus comptent en moyenne une quarantaine par jour.

L’accouplement des nouvelles reines se fait avec des frelons mâles, surnommés les faux-bourdons. Ce sont ensuite ces femelles fécondées qui repartent pour fonder une nouvelle colonie, et ainsi de suite.

Ce sont uniquement ces jeunes reines qui passent l’hiver pour maintenir la survie de l’espèce. Le reste de la colonie périt.

Le frelon européen et le frelon asiatique : Une différence ?

Le frelon européen n’a rien avoir avec le frelon asiatique. C’est surtout cette dernière qui est considérée comme étant dangereuse pour les insectes pollinisateurs, et qui nécessite l’intervention des professionnels en décontamination.

Les deux espèces sont différentes en de nombreux points :

  • La taille, le frelon asiatique est plus petit ;
  • L’aspect, le frelon asiatique a une couleur plus sombre ;
  • Les capacités de vol, l’espèce dangereuse est en mesure d’effectuer des vols stationnaires pendant une durée importante ;
  • L’emplacement du nid, le prédateur construit son nid dans une zone visible, éclairée, avec une ouverture latérale, contrairement à son voisin qui opte plutôt pour un emplacement situé à l’abri des regards ;
  • Le comportement, les frelons asiatiques sont plus agressifs.

nid de frelon

Le frelon européen : Une contribution à l’écosystème

En se débarrassant des insectes nuisibles au développement de la flore, les frelons d’Europe laissent le temps aux abeilles de faire leur travail avec la pollinisation.

De temps en temps, l’insecte attaque les fausses teignes de cire, laissant le temps aux vraies de continuer leur développement.

Les apiculteurs ne doivent pas se méfier de ce genre de frelon car c’est une espèce qui contribue fortement à la biodiversité, sans être dangereuse pour l’homme.

Dans certaines régions de la planète, l’insecte fait même partie des espèces protégées.