L’amarante figure parmi les plus anciennes espèces de plantes cultivées par l’homme. Ayant été longtemps oubliée, la petite graine très semblable au quinoa fait de plus en plus parler d’elle ces derniers temps pour ses vertus thérapeutiques. Par ailleurs, elle est également très utilisée pour élaborer des plats savoureux pleins de gourmandise pour ravir les papilles. Découvrons ensemble tout ce que l’on peut faire avec l’amarante.

L’amarante : Un petit retour vers le passé

L’amarante est une plante à la fois ornementale et comestible, appartenant à la famille des amarantacées. La plante provient des régions tropicales d’Asie et d’Amérique.

Dans le centre et dans le sud de l’Amérique, les anciennes civilisations en produisaient pour pouvoir consommer les graines telles que les céréales, c’est-à-dire grillées, bouillies ou moulues. Les feuilles étaient également utilisées comme des légumes verts cuits. Cette plante était pour les peuples Mayas, Aztèques et Incas un aliment essentiel pour les rites traditionnels sacrés.

La plante herbacée peut atteindre les 3 mètres de hauteur avec des fleurs en couleur rouges en forme d’épis tombants ou dressés, très décoratifs. Les graines d’amarante proviennent alors d’une inflorescence de ces épis, principalement utilisées pour produire les céréales, la farine, les confiseries et autres produits.

plantation amarante

Les graines : Très riches en nutriments

Les plantes de l’amarante sont extrêmement riches en glucides, un composé très connu pour l’énergie qu’il produit grâce à une libération lente de nutriment.

Les graines d’amarante offrent alors un très haut apport protéiné, pouvant atteindre les 15%, ainsi que des acides aminés avantageux pour l’organisme humain, contrairement aux autres céréales classiques. Ces dernières contiennent en général très peu de lysine, nécessitant un complément en légumineuses, ce qui n’est pas le cas de l’amarante.

Les graines possèdent également un excellent teneur en minéraux, quatre fois plus de calcium que le blé, deux fois plus de fer que dans le blé, en plus d’être très riche en magnésium et en zinc.

Etant riche en vitamines et en fibres, plus précisément en vitamine B9 ou acide folique, les graines sont composées de peu de lipides et ne contiennent pas de gluten. Ce qui les rend, spécialement adaptées pour les personnes sportives, les personnes végétariennes, les femmes enceintes, les personnes allergiques au gluten ou tout simplement pour celles qui vérifient de près leurs apports en calories.

Les feuilles : Pour un meilleur apport en fibres et en vitamines

Les feuilles d’amarante ont des spécificités très proches des épinards, en matière de composition et de gout. Les deux appartenant à la même famille, leur apport calorique est très réduit tout en restant très riches en minéraux, en oligo-éléments, en vitamine A, en vitamine B et C ainsi qu’en antioxydants.

Ayant une composition identique aux légumes verts, les feuilles de cette plante sont constituées de fibres. Toutefois, il est à préciser que pareillement aux épinards, aux betteraves, aux rhubarbes ainsi que toutes les plantes de la famille chénopodiacées, l’amarante contient de l’acide oxalique, qui n’est certainement pas adaptée aux personnes sujet aux calcul rénaux.

graine d'amarante

Que peut-on faire avec l’amarante ?

Vous pouvez trouver l’amarante dans les magasins de produits biologiques et les petites épiceries, mais il est tout à fait possible de faire des commandes sur internet. Vous pouvez faire un achat de graines entières, en farine ou en flocons.

Pour les graines entières, il suffit de les faire cuire pendant 30 minutes environ dans de l’eau bouillant à deux fois leur volume. Une fois cuites, elles ont un aspect assez collant et gluant, idéal pour faire des galettes, des bouillies, de la soupe ou même des gratins.

La farine, quant à elle, peut être mélangée avec de la farine de blé ou de riz pour rendre vos pains et vos gâteaux plus tendres et moelleux. Pour les flocons, ils sont très utilisés pour préparer des mueslis, du porridge, des granolas, etc.

Les feuilles peuvent être dégustées fraiches ou en tant qu’accompagnement pour différents plats. Vous pouvez également les mettre dans les préparations de tartes, de tourtes, de boulettes, de samoussas, de gratins, etc.

 

Quelques idées de plats savoureux avec l’amarante

En graines ou en feuilles, l’amarante peut très bien être la vedette de vos plats uniques plein d’originalité :

  • L’amarante en taboulé, un plat sans gluten préparé avec les graines accompagnées de tomate, de persils et d’olive ;
  • Le flan d’amarante aux légumes, idéal pour les petits gouters en famille ;
  • L’amarante aux courgettes, avec un peu de piquant pour pimenter le tout.

Ce ne sont que des idées de recettes ! N’hésitez pas à faire sortir vos talents de cuisiniers pour concocter un plat à base d’amarante personnalisé.